TICE

À mesure que les technologies de l’information et de la communication se développent dans nos vies (internet, ordinateurs, smartphones, outils numériques, etc.), la question de leur introduction dans le milieu scolaire en tant qu’outils pédagogiques se pose de plus en plus. Bien entendu, il est légitime que de nombreux acteurs de l’éducation nationale se questionnent quant aux avantages et inconvénients de la tablette en milieu scolaire. Mais il est difficile d’envisager les différents types d’apprentissages à l’école sans outils numériques à disposition du corps enseignant ou des élèves. Pour ces derniers, l’informatique est souvent synonyme d’autonomie. C’est pour cette raison que les Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement (TICE), que l’on appelle désormais aussi « l’Éducation par le Numérique », sont destinées à jouer un rôle de plus en plus important à l’école.

Quels sont les procédés et les outils qui sont regroupés sous l’appellation TICE ?

Si elle n’est plus explicitement utilisée au profit de l’Éducation par le Numérique, l’appellation TICE garde officieusement la faveur des enseignants, des étudiants et même du ministère de l’Éducation nationale. Si l’on devait résumer les fonctionnalités que regroupe la notion de TICE à travers une seule thématique, ce serait certainement le numérique à l’école : focus sur les équipements informatiques

Nous allons donc nous intéresser aux outils numériques qui peuvent aider les étudiants à apprendre et les professeurs à enseigner, de la primaire à l’université, en passant par le collège et le lycée. En somme, les TICE peuvent aussi bien désigner l’utilisation de tablettes à l’école que l’apprentissage de certains logiciels de programmation ou de bureautique.

Les TICE regroupent à la fois l’éducation au numérique et l’éducation par le numérique. D’une part, l’histoire et les enjeux de l’informatique sont concernés. D’autre part, il y a également des domaines plus pratiques, plus techniques, comme l’utilisation d’appareils et de logiciels. 

Enfin, les TICE désignent toutes les manières d’apprendre par le biais des outils numériques. On peut, par exemple, retrouver les TICE dans des cours de langues, d’histoire ou de sciences si les professeurs décident de mettre des outils informatiques à disposition de leurs étudiants (sites, applications, tablettes, réseaux, bases de données, textes en ligne, etc.). Les situations impliquant les TICE dans les écoles françaises sont donc de plus en plus nombreuses et leurs usages sont devenus transdisciplinaires.

Quel sont les objectifs des TICE dans le système éducatif français ?

Le principal objectif des TICE dans l’éducation, c’est d’améliorer la fluidité du système pédagogique et par conséquent d’augmenter les chances de réussite des étudiants. Rapprocher les acteurs du monde éducatif, leur permettre de communiquer de façon plus rapide, plus claire, plus coordonnée : tous ces objectifs ne peuvent avoir qu’un impact positif sur la réussite scolaire des jeunes. 

En rendant leurs professeurs plus accessibles et les cours plus lisibles grâce à une grande variété de supports, les TICE jouent un rôle essentiel dans le développement des écoliers et des étudiants. La circulation des savoirs sera certainement l’un des enjeux moteurs de l’éducation des générations futures. Et il est fort probable que la maîtrise des ordinateurs et des logiciels aidera ces dernières à s’inscrire dans la marche du monde, en tant qu’entité collective ou autonome.

Mais la réussite des jeunes n’est pas l’unique objectif des TICE. Il s’agit également d’ouvrir des perspectives. En quelques années, les technologies de l’informatique ont pris une importance exponentielle dans le monde du travail. En entrant sur le marché de l’emploi sans aucune maîtrise de l’informatique, un jeune diplômé doit faire face à un handicap sévère par rapport aux autres candidats. 

Il est donc essentiel de former les étudiants dans ce sens et de leur permettre de gagner en autonomie dans leurs usages des outils du numérique. Grâce à ces connaissances et aux outils mis à leur disposition, ils gagneront rapidement en curiosité et en ouverture d’esprit.

Quelles formes les Technologies de l’Information et de la Communication peuvent-elles prendre dans votre établissement ?

Dans les établissements scolaires français, une question est redondante. Primaire, collège, lycée : comment choisir l’équipement informatique adapté ? La problématique mérite d’être posée, car il existe de grandes disparités entre les besoins des différentes écoles. 

Par exemple, les élèves d’un collège n’auront pas forcément besoin des mêmes ordinateurs ou des mêmes logiciels que ceux d’un lycée professionnel. C’est pour cette raison que le ministère de l’Éducation nationale a choisi de laisser une grande latitude aux directeurs d’établissement dans le choix de leurs équipements. 

L’âge des étudiants, bien évidemment, mais aussi les initiatives des enseignants sont à prendre en considération au moment d’équiper son école en matériel informatique.

Une connaissance minimale des TICE est indispensable pour savoir quelle direction donner à son établissement scolaire dans ce domaine. Par exemple, quelles tablettes acheter pour ses étudiants ? Pourquoi investir dans une classe mobile

Aujourd’hui, les technologies offrent aux professeurs une grande liberté dans leur manière d’aborder les cours, notamment en termes de supports pédagogiques. Cette liberté, traduite par différentes possibilités en matière d’usages, doit être valorisée et devenir un atout pour les classes. 

Les TICE doivent favoriser la réussite des étudiants, mais aussi permettre aux professeurs d’offrir des cours plus vivants et plus dynamiques, pour s’épanouir davantage dans l’exercice de leur métier. Au fond, en prenant le virage des TICE au bon moment, tout le monde sera gagnant.