risqués liés à la transformation digitale

Les risques liés à la transformation digitale existent. La digitalisation, pour les entreprises, consiste à repenser leurs offres de services ou de produits, à refondre leur business model, à réorganiser le management et à optimiser les process. S’ajoutent à ce vaste chantier le recrutement de nouvelles compétences, la formation des collaborateurs et la définition précise de l’expérience client. Les processus de cette mise en œuvre numérique peuvent être longs et dépassent largement le cadre de la simple mise à jour des systèmes informatiques. Cette digitalisation ne se réalise pas sans risques. Ces derniers proviennent souvent de la façon dont est menée la transformation numérique au sein de l’entreprise. En matière de digitalisation, il est d’usage que les procédures soient appliquées et respectées de manière à éviter des pertes ou des vols de données : risques de la protection des données, risques liés à la mobilité et risques des réseaux sociaux, etc. L’entreprise qui a réussi sa transformation digitale peut ainsi accroître sa productivité et confronter son business model à celui des autres secteurs. Les risques étant maîtrisés, l’entreprise peut pleinement se concentrer sur sa stratégie digitale.

L’humain au cœur de la digitalisation

Un des enjeux de la digitalisation est l’humain. Elle a un impact direct sur les collaborateurs. Les considérer comme un capital d’exploitation constitue un risque majeur dans cette mutation numérique. En effet, un salarié qui n’est pas motivé est moins productif. Par conséquent, il n’adhérera pas forcément à la mise en œuvre des nouvelles technologies au sein de l’entreprise. D’ailleurs, la mise en valeur financière de ce type de projet au détriment de l’humain a, finalement, un effet assez désastreux sur la productivité dans son ensemble. 

La solution idéale consiste à impliquer les individus dans ce changement. Ils doivent même en devenir les acteurs. C’est une étape indispensable pour que la digitalisation prenne tout son sens. Il est donc nécessaire d’accompagner les collaborateurs dans la transformation digitale pour les aider à être plus performants dans un contexte où la rapidité et la qualité priment. 

Le développement des formations e-learning est alors essentiel pour découvrir de nouveaux métiers. D’autant plus qu’avec les nouvelles technologies, les salariés sont de plus en plus mobiles, voire nomades en fonction des exigences de certains métiers. 

L’accent est aussi mis sur la collaboration entre salariés puisque l’évolution digitale décloisonne l’organisation hiérarchique traditionnelle et conduit à de nouveaux modes de travail, tournés vers de nouveaux outils digitaux : visioconférences, application mobile, etc.

Avec tous ces nouveaux outils de travail, les collaborateurs sont devenus plus mobiles. Ce qui entraîne un contrôle managérial renforcé. Ce contrôle peut vite devenir pesant et étouffant, c’est pourquoi il est capital qu’une relation de confiance s’établisse rapidement entre le manager et son équipe. Il est fortement conseillé d’adopter une gouvernance basée sur la régularité des rendez-vous et des visioconférences pour accompagner les collaborateurs travaillant à distance.

Le changement numérique contribue à l’innovation

L’avènement du numérique produit un bouleversement général des organisations et de ses processus, pas un simple changement se limitant à quelques secteurs d’activité comme l’IT ou le marketing.

Aujourd’hui, il est devenu inconcevable de ne pas exploiter les outils numériques pour rester productif. Sans eux, les entreprises refusant l’intégration de systèmes informatiques performants et innovants prennent le risque de ne plus exister. De nombreuses entreprises ont toutefois réussi leur développement numérique et certaines d’entre elles ont fait preuve d’innovation pour devenir les leaders de leur secteur. 

Un exemple de transformation digitale en entreprise réussie est de savoir se réinventer pour mieux répondre aux exigences des consommateurs. Une grande société française a réussi son incroyable évolution digitale en misant sur 3 axes : faire évoluer son offre, s’adapter aux nouveaux comportements des consommateurs grâce à un site mobile et privilégier l’expérience client. 

En matière de digitalisation, d’autres grandes entreprises françaises se sont engagées dans le numérique en misant sur l’aspect collaboratif et leurs collaborateurs, des acteurs indispensables pour entraîner le changement. L’objectif est de développer les compétences digitales des collaborateurs pour réinventer le business model de demain. Pour cela, elles ont dû se doter d’outils collaboratifs et attirer de nouveaux profils IT.

Améliorer l’organisation de l’entreprise

Les outils numériques peuvent aider l’entreprise à devenir plus efficace et plus rentable. Alors comment la digitalisation de l’entreprise aide à améliorer son organisation ? Tout d’abord, le choix de la gouvernance et du pilotage de la transformation numérique est déterminant du succès du changement. 

Ensuite, concrètement, l’usage de la digitalisation doit permettre d’automatiser certaines tâches et permettre aux collaborateurs de se focaliser davantage sur l’analyse et la réflexion. Les enjeux consistent donc à améliorer la performance globale de l’entreprise. L’automatisation des tâches répétitives devient alors un vrai avantage concurrentiel. 

En effet, l’entreprise gagne du temps dans ses process et son organisation. Les échanges entre les services sont ainsi plus rapides et simplifiés. Dans ce contexte d’optimisation du temps, les collaborateurs peuvent désormais travailler sur des sujets à fort potentiel de rentabilité. 
En fonction de leurs compétences, ils peuvent se voir attribuer de nouvelles responsabilités pour participer davantage à la performance de l’entreprise. D’ailleurs, grâce à la digitalisation, les entreprises disposent d’outils complets pour gérer les missions de chaque service.

vie numérique en entreprise