accompagner les collaborateurs

Réussir sa transformation digitale est un défi technique pour toutes les entreprises. Cependant, ce challenge ne doit pas faire oublier un élément encore plus important : la prise en compte de l’humain. En effet, ce sont bien les collaborateurs qui sont au centre de tous les process et de l’organisation globale. Il est donc primordial d’accompagner les collaborateurs et de mobiliser les équipes afin de travailler main dans la main avec elles pour réussir cette transformation digitale, tout en conservant un climat positif dans l’ensemble des services. Nous vous donnons ici quelques conseils pour vaincre la résistance au changement, qui constitue encore trop souvent le principal frein à la digitalisation.

Analyser l’existant

La première étape vers une transformation digitale réussie est d’analyser les usages existants. Cela permet de définir des axes d’amélioration pertinents, en commençant par développer les méthodes et compétences déjà en place.

Cet audit vous donnera également la possibilité d’identifier dès le début du projet les réticences éventuelles face à l’innovation.

Les remontées du terrain sur l’utilisation des systèmes déjà en fonction vous permettront en outre de proposer des améliorations concrètes dans la suite du projet. Cela ne peut que favoriser l’adhésion future des différents acteurs.

Acculturer au digital dans l’entreprise

Si vous souhaitez réussir la transition vers le digital, il est nécessaire de prendre le temps de faire rentrer cette nouvelle dimension dans la culture de l’entreprise. Cela permettra aux collaborateurs d’intégrer progressivement ce que transformation digitale veut vraiment dire, afin de favoriser la mise en oeuvre des étapes suivantes.

En moyenne, il faut neuf à douze mois pour faire évoluer les mentalités et réellement changer la culture de l’entreprise. Cela passe notamment par le développement d’un nouveau langage commun, que les différents acteurs doivent pouvoir s’approprier, et par l’organisation de présentations et de workshops.

Identifier les ambassadeurs du digital dans les différents services

Lorsque l’on se demande comment réussir sa transformation digitale, on se focalise trop souvent sur l’attitude des managers, sans penser à chercher des relais au sein même des équipes.

Or l’attitude face au digital et ses enjeux est bien souvent une question de génération. Vous avez sûrement dans vos différents services de jeunes collaborateurs qui ont grandi avec les nouvelles technologies, à l’ère des smartphones et de la fibre. Pour eux, la digitalisation n’est pas une transformation, mais une évolution qui amène leur pratique professionnelle en cohérence avec leur pratique personnelle.

Identifiez ces jeunes collaborateurs qui vont pouvoir devenir de véritables ambassadeurs auprès de leurs collègues. N’hésitez pas à mettre en avant leurs compétences, afin que les autres les identifient comme des ressources sur lesquelles ils peuvent s’appuyer pour obtenir conseils et encouragements.

Obtenir l’adhésion des collaborateurs

Le passage au digital suscite des inquiétudes profondes chez certains collaborateurs. La peur de ne pas réussir à s’adapter à ces nouveaux processus de travail est bien présente et doit être entendue. Il est primordial d’être à l’écoute du ressenti de chacun, dans une attitude d’ouverture et de dialogue afin de dédramatiser la transition.

Le but est de faire comprendre aux représentants de tous les métiers que chacun a sa place dans cette nouvelle organisation. Un axe de dialogue consiste à expliquer quelle est la différence entre digital et numérique. Alors que le numérique recouvre une notion de technologie froide, le digital implique une collaboration étroite entre l’homme et la machine, dans laquelle l’humain reste au cœur de tout.

Miser sur la formation pour accompagner les collaborateurs

Pour faire adhérer les collaborateurs à la transformation des processus de travail, il est indispensable de les former. Cette formation doit se faire à toutes les étapes de la transformation, de la définition des outils technologiques jusqu’à la mise en oeuvre concrète sur le terrain.

Dans les premières phases, la formation doit être théorique, en répondant aux questions générales que les collaborateurs se posent. Qu’est-ce que la digitalisation ? Avantages et inconvénients doivent être présentés de façon objective, afin de ne pas donner l’impression que les difficultés potentielles sont cachées. Cela créerait un sentiment de défiance.

Dans un second temps, la formation doit se tourner vers les aspects pratiques, afin de permettre à chacun de s’approprier les technologies et de ne pas se sentir démuni face à elles.

S’appuyer sur les directions métiers pour accompagner les collaborateurs

Pour impulser le changement chez l’ensemble des collaborateurs, il est bien entendu nécessaire d’impliquer les managers. De par leur fonction, ce sont eux qui vont impulser le changement au sein de leurs services, mais aussi organiser la remontée d’information sur la façon dont les collaborateurs perçoivent ce changement.

Il est donc indispensable de sensibiliser l’ensemble des responsables aux enjeux de la digitalisation, afin qu’ils puissent accompagner le développement des collaborateurs. Ils doivent absolument avoir intégré en profondeur comment faire une transformation digitale dans laquelle chacun trouve sa place et collabore.

Faire coopérer les différents services

Le passage au digital modifie en profondeur les usages dans l’ensemble de l’entreprise. C’est l’occasion d’impulser plus de transversalité, en misant sur l’intelligence collective pour mettre en place ces nouvelles coopérations.

L’acceptabilité des nouvelles pratiques auprès des collaborateurs est, en outre, renforcée par le fait que tous les services travaillent main dans la main pour contribuer à ce changement. C’est le moment de favoriser au maximum le décloisonnement, dans un esprit d’innovation. Cela peut amener les différents services à repenser totalement la façon dont ils échangent les informations et communiquent au quotidien.

Vous l’avez compris, réussir la transformation digitale ne peut se faire qu’en impliquant en profondeur l’ensemble des collaborateurs. Il faut également être conscient que l’évolution des mentalités et des pratiques va prendre du temps. C’est une raison de plus de mettre en place tous les outils pour que la transition s’opère pour tous dans les meilleures conditions possibles !

vie numérique en entreprise