débit 5G

 Même si elle n’est pas encore officiellement déployée et que les opérateurs mobiles continuent de se disputer l’exclusivité de sa couverture dans les pays européens, on peut déjà se faire une idée concrète de ce à quoi ressemblera la 5G, c’est-à-dire le réseau mobile sans fil de cinquième génération. Les débits d’informations et la vitesse de la communication permettront de créer de nouveaux usages, qui profiteront tout autant aux particuliers qu’aux entreprises.

Une grande évolution par rapport au réseau 4G

 Aujourd’hui, tout le monde sait ce qu’est la 4G, et la plupart des personnes possédant un smartphone avec un abonnement auprès d’un opérateur mobile y ont accès. 

Les antennes du réseau 4G sont dispersées dans les pays du monde entier, et les zones qui ne bénéficient pas de sa couverture sont très rares. 

Si cette technologie, dont le déploiement en Europe eut lieu à la fin de l’année 2012, permet d’avoir accès à une connexion internet à haute vitesse de connexion, cela n’est rien en comparaison avec la puissance des connexions sans fil qu’offriront les antennes 5G

On considère que le débit 5G sera environ dix fois supérieur à celui de la 4G. Cela signifie par exemple qu’on pourra regarder des vidéos ou jouer à des jeux vidéo en ligne sans aucun temps de latence. 

L’expérience de l’utilisateur sur internet sera ainsi beaucoup plus fluide et plus agréable que sur le réseau 4G. 

Le développement de cette nouvelle technologie, avec ses fréquences émises en GHz, devrait permettre d’atteindre des vitesses de chargement de 20 Gbit par seconde selon certains opérateurs.

Les spécificités des technologies 5G

 Grâce à ses fréquences en GHz, la 5G permettra de réaliser un grand nombre de nouvelles actions qui sont encore impossibles à faire pour le moment. 

D’ici quelques années, on assistera certainement à l’émergence de nouveaux objets connectés 5G, comme par exemple les voitures automatisées qui pourront se conduire toutes seules, sans l’aide d’un chauffeur. 

Le développement de cette nouvelle génération de réseau mobile, avec ses débits dignes de la fibre optique (plusieurs Gbit par seconde), permettra de rendre tangible la conception de villes intelligentes, où les humains et les objets seront connectés en permanence. 

Lorsque l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) donnera son feu vert, de nouveaux usages numériques vont apparaître, notamment par le biais de la généralisation de la réalité virtuelle. 

Avec un débit 5G et aucun temps de latence, on peut par exemple imaginer un chirurgien opérant son patient à distance, grâce à des bras mécanisés. 

Bientôt, quand les institutions politiques et gouvernementales telles que l’Arcep auront autorisé son déploiement, chaque opérateur proposera de telles innovations.