cloud

À l’heure de la généralisation de la transition numérique au sein des entreprises, il est intéressant de connaître les meilleures façons de tirer parti du Cloud computing, du Big Data et de l’Intelligence Artificielle tout en s’informant sur les interactions qui existent entre eux.

Les services de Cloud computing à la conquête des entreprises

Le Cloud Computing est un terme général employé pour désigner la livraison de ressources et de services à la demande par internet. Il désigne le stockage et l’accès aux données par l’intermédiaire d’internet plutôt que via le disque dur d’un ordinateur.

Les possibles utilisations du Cloud, qu’il soit privé ou en location, sont nombreuses :

  • externaliser les développements et les tests sur des Cloud loués pour mettre en production les applications une fois celles-ci validées
  • pallier les pics d’activité prévisibles en hébergeant les calculs et le stockage des données sur des Clouds de location
  • faciliter l’accès aux ressources internes par des collaborateurs distants et simplifier la gestion de projets multi-sites ou l’accès à des formations à distance
  • déployer des solutions efficaces et rentables pour les petites structures afin de sauvegarder leurs données et, via des abonnements spécifiques, accéder à des ressources humaines ou logicielles exploitables, comme des data scientists ou le Big Data
  • déployer plus simplement les ERP lors d’acquisitions de nouvelles entités en utilisant leur version Cloud

Il ne faut cependant pas perdre de vue que les technologies du Cloud doivent être pensées comme un levier d’amélioration de l’expérience client et pas uniquement comme un progrès de l’informatique.

Le Big Data, des données reconnues mais pas suffisamment exploitées

La majorité des entreprises a pris conscience qu’elle génère une quantité sans cesse croissante d’informations numériques. Les sociétés ont donc intégré les bénéfices qu’elles peuvent retirer de la collecte et du traitement de ces données. Cependant, cette exploitation des informations n’est pas encore généralisée car elle soulève plusieurs problématiques :

  • gestion de quantités de données gigantesques
  • combinaison de multiples sources de données
  • traitements performants malgré le volume d’informations

Afin d’exploiter au mieux le Big Data, des solutions innovantes sont disponibles :

  • le Cloud Computing pour le stockage
  • les technologies de l’Intelligence Artificielle (IA) pour l’analyse de données

L’Intelligence Artificielle, un fort potentiel pour utiliser pleinement le Big Data

L’Intelligence Artificielle, qui peut être considérée comme un prolongement de la Business Intelligence, offre de multiples possibilités :

  • les technologies de machine learning et de deep learning (comme les réseaux de neurones artificiels, la vision robotique…)
  • les outils de datavisualisation
  • les logiciels de robotisation ou d’automatisation
  • les solutions prédictives et d’aides à la décision

Si l’utilisation de l’IA se répand de manière graduelle, c’est notamment en raison de problèmes de financement et de résistance au changement, mais surtout car les entreprises ne possèdent pas encore les compétences nécessaires.

Le développement de l’IA va forcément s’intensifier pour répondre aux nouveaux besoins des entreprises, en s’appuyant sur le potentiel informatif et décisionnel du Big Data, ainsi que sur la capacité de stockage du Cloud.

CTA-1280x430 bureau virtuel“Toshiba-guide_teletravail