le télétravail

De nombreuses entreprises ont dû imposer rapidement le télétravail suite à l’épidémie de Covid-19. Une nouvelle organisation du travail a donc été mise en place par une grande majorité des sociétés avec précaution afin de minimiser les risques informatiques et les défaillances des équipements de travail. D’autres employeurs pratiquant déjà ce mode de travail avant le confinement ont dû aussi renforcer la sécurité du poste de travail et les systèmes d’exploitation, notamment en matière de mise à jour et d’ajout de nouveaux logiciels de protection. Cependant, la question de la sécurisation informatique reste entière et l’évaluation des processus de sécurité est essentielle au quotidien.

Les processus essentiels pour une sécurité informatique efficace

Le confinement dû à l’épidémie de Covid-19 a démontré que la mise en œuvre du télétravail était essentielle pour sauver de nombreuses entreprises. 

Loin d’être un mode de travail exceptionnel, le travail à distance est de plus en plus répandu, pas seulement en prévention de crise sanitaire ou de déplacements professionnels, mais comme une façon de concevoir la vie d’entreprise autrement.

Pour que cette mise en œuvre du télétravail soit une réussite, quelques recommandations sont à considérer en matière de protection des données. Des aménagements en termes d’organisation du travail sont aussi indispensables en fonction des équipements de travail que chaque télétravailleur possède chez lui.

Quelques recommandations pour mettre en place le télétravail dans votre entreprise 

Tout d’abord, il est d’usage que les employeurs mènent une campagne de prévention sur la sécurité informatique. Celle-ci implique de sensibiliser les salariés aux risques informatiques liés au travail à distance et au comportement humain.

Une des recommandations est de mettre en place une procédure en cas de violation des données et une procédure de protection des données avec des droits d’accès propres à chaque salarié en télétravail.

L’usage oblige la configuration de systèmes d’identification et d’authentification cryptée pour chaque télétravailleur informant d’une éventuelle connexion en dehors de l’horaire de travail.

La gestion des équipements comprend l’installation d’une solution de chiffrement des disques, l’évaluation des risques liés à l’ouverture de périphériques externes sur l’ordinateur, l’utilisation de filtre de confidentialité sur l’écran, etc.

Un VPN permet de sécuriser les échanges de données à distance entre chaque ordinateur.

En dehors de la sécurité informatique, d’autres risques sont à considérer, comme l’isolement du salarié en télétravail ou les désagréments dus au travail continu sur écran. 

Un accident de travail peut aussi se produire au domicile du collaborateur. Comment gérer à distance un accident de travail ? 

Il est possible de prévoir des visioconférences plus régulières durant l’horaire de travail habituel pour éviter l’isolement des salariés exerçant depuis chez eux. 

Il faut donc prévoir des procédures de gestion en fonction de chaque problème.

Toshiba_guide_securite_informatique