la maintenance industrielle

La réalité augmentée est un concept dont on entend de plus en plus parler et notamment dans le domaine de l’industrie. Découvrez dans cet article les spécificités de la réalité augmentée dans la maintenance industrielle, et quels sont les avantages et défis de cette technologie dans le domaine de l’industrie.

 

A lire aussi dans notre dossier « IoT et maintenance industrielle » :

 

Qu’est-ce que la réalité augmentée ?

La réalité augmentée pourrait se définir comme l’ajout du virtuel au réel à travers une superposition d’éléments. L’exemple le plus flagrant concerne sans aucun doute les lunettes connectées, qui permettent au porteur de voir à la fois la réalité mais aussi des éléments comme des objets virtuels par exemple à travers la projection d’une image sur le verre à l’instar d’un écran.

À l’aide de lunettes connectées ou de casques de réalité augmentée, l’individu se trouve complètement libre de ses mains, et n’a plus besoin d’aller et de venir entre la réalité et les instructions nécessaires à la réalisation des tâches.

Il s’agit d’une nouvelle technologie qui a de nombreux avantages pour l’industrie en général et notamment pour la maintenance industrielle.

 

Les avantages de la réalité augmentée dans la maintenance industrielle

Cette technologie est un atout pour les techniciens de maintenance industrielle, qui bénéficient désormais d’une réalité assistée directement sous les yeux à l’aide de leurs lunettes connectées ou de leurs casques de réalité augmentée.

Le travail des responsables de maintenance est facilité avec des informations diffusées en temps réel.

Le technicien n’a plus besoin de réfléchir ou de se référer à des instructions écrites et cela permet un gain en productivité.

Cette méthode plus efficace permet de réduire les coûts à court et long termes.

 

Les défis de la réalité augmentée dans la maintenance industrielle

Bien que la réalité augmentée n’est plus aussi utopique qu’autrefois, il y a toutefois des défis qu’il faut affronter.

Et cela commence par la conception de cette réalité augmentée, qui nécessite des ressources humaines, des applications de réalité augmentée et des programmes informatiques que les entreprises n’ont pas forcément à l’heure actuelle.

C’est notamment le cas dans le domaine de l’informatique industrielle, avec la modélisation 3D, la surimpression et les hologrammes, qu’il est nécessaire de créer en amont afin de pouvoir les utiliser pour la maintenance des équipements industriels.

L’autre défi concerne le poids et la taille de certains casques de réalité augmentée, qui peuvent devenir dangereux pour le technicien et provoquer des symptômes tels que la confusion des sens, la réduction du champ de vision, ou encore la fatigue oculaire et mentale.

Toshiba est déterminé à proposer des solutions protégeant la santé humaine, afin que l’industrie puisse profiter pleinement des avantages de la réalité augmentée et pouvoir appliquer la maintenance préventive ou prédictive.