investissements informatiques

L’expérience, l’engagement ainsi que la satisfaction client ne sont pas figés dans le temps. Les solutions numériques, et par conséquent la politique d’investissement qui les accompagne, doivent donc s’adapter à cette constante évolution. Dans le domaine de la vente, les nouveaux rapports de force entre acheteurs et vendeurs évoluent. Cela nous amène à nous demander comment vont-ils influencer les investissements informatiques des entreprises ?

S’adapter aux nouveaux usages des clients

Les entreprises ont pris conscience qu’il était indispensable de faire coexister l’univers digital et le monde réel. 

Cette volonté est encore plus forte dans le domaine de la relation client. L’objectif à atteindre consiste à optimiser cette relation pour augmenter la valeur du panier d’achat moyen.

Or, il faut bien reconnaître que la manière de consommer des clients a profondément été modifiée. Ces derniers attendent davantage de souplesse et de réactivité de la part des équipes commerciales. 

Les entreprises doivent également être en capacité de traiter le plus rapidement et le plus efficacement possible toutes sortes de demandes. 

Les outils modernes contribuent à atteindre ce but. L’écran d’une tablette tactile, par exemple, constitue un support idéal pour lancer la vidéo de démonstration d’un produit.

Trouver le compromis idéal

Pour autant, il ne faut pas croire que n’importe quel équipement numérique tactile convient à cet usage particulier. Il est en effet indispensable de s’adapter à chaque spécificité. 

Ainsi, les commerciaux fréquemment en déplacement ont besoin d’outils à la fois légers et performants, offrant un niveau élevé d’autonomie

Certains d’entre eux passent même quotidiennement de nombreuses heures en rendez-vous dans des endroits disposant d’une faible connexion (voire sans aucune connexion). 

C’est notamment le cas des commerciaux travaillant dans l’univers viticole, qui fréquentent assidûment les caves. 

Pour mener à bien leurs missions, ils doivent donc utiliser des appareils capables de fonctionner aussi bien en mode connecté qu’en mode hors connexion.

Mener une étude d’analyse des besoins est donc indispensable avant d’envisager un tel investissement. 

Le cas échéant, le risque d’acquérir du matériel peu fonctionnel, et par conséquent inutile, est important.

Quelles sont les tendances en 2020 concernant les investissements informatiques ?

Afin de soutenir les différentes stratégies de vente, les responsables des investissements ont fortement modifié et fait évoluer leurs intentions depuis 2015. 

Désormais, ils sont davantage préoccupés par l’émergence des solutions collaboratives et de communautés sociales qui remplacent progressivement les dispositifs CIM (gestion des interactions clients).

Les niveaux d’investissement se maintiennent en revanche pour des nouvelles technologies prometteuses et déjà opérationnelles, telles que les solutions d’analyse de données et le Big Data

Les outils de CRM (gestion de la relation client), très répandus de nos jours dans les entreprises, sont toujours autant plébiscités. 

Seules les solutions de gestion de campagnes de marketing, délaissées par les commerciaux, semblent finalement être concernées par une diminution des investissements.

travail collaboratif