enjeux digitaux des métiers de la logistique

Quels sont les nouveaux enjeux digitaux des métiers de la logistique ? Si la digitalisation et l’automatisation menacent de nombreux métiers, elles en font aussi émerger de nouveaux… La révolution numérique, qui transforme l’ensemble des secteurs, rebat également les cartes dans le domaine de la logistique. Les métiers de la logistique sont aujourd’hui plus que jamais face à la révolution numérique.

 

Enjeux digitaux des métiers de la logistique : optimiser la chaîne logistique

Les apports du numérique ouvrent la voie à une optimisation logistique sans précédent. De nombreuses technologies s’invitent désormais dans les entrepôts et dans les camions : de l’Internet of Things (les objets connectés) à la réalité augmentée, en passant par la RFID (de l’anglais Radio Frequency Identification, un système d’émission de radiofréquences via des tags, permettant le traçage des produits dès leur départ de l’entrepôt), les innovations participant à la transformation de la chaîne logistique se multiplient.

Sous les effets de la révolution digitale, la supply chain traditionnelle évolue vers un supply network : la logistique ne peut plus être résumée par le modèle linéaire de la « chaîne », de laquelle chaque entreprise constituerait un maillon. Les nouvelles technologies permettent de rendre disponibles à l’ensemble des acteurs toutes les informations, en temps réel ; l’apparition de ces nouveaux flux de données bouscule la chaîne logistique telle qu’on la connaissait.

Car c’est bien la démultiplication des sources d’informations qui constitue le réel apport du numérique en matière de logistique : via l’Internet of Things ou la technologie RFID, il est désormais possible de suivre avec précision chaque étape de la chaîne logistique, de l’entreposage au transport. Ainsi, les tags RFID peuvent être utilisés pour mesurer les variations de température que subissent certains produits soumis au respect de la chaîne du froid : ces informations, surveillées en temps réel, permettent par exemple d’ajuster un trajet en cas de hausse de la température.

 

Des métiers transformés par la digitalisation

Il est indispensable de traiter ce flux de données constant pour pouvoir en tirer parti et parvenir à une véritable optimisation de la chaîne logistique : c’est là qu’interviennent les data miners, ces spécialistes de l’exploitation des informations transmises par les objets connectés ou les tags RFID. De plus, avec la complexification de la supply chain, qui se mue en supply network, les postes de coordinateurs logistiques, chargés de superviser la chaîne logistique d’un point de vue global, se multiplient.

De nouveaux métiers font donc leur apparition avec la révolution numérique. En outre, même les métiers existants évoluent sous l’effet de cette digitalisation de la chaîne logistique, à l’heure où lunettes connectées et robots font leur entrée dans les entrepôts.

Les enjeux digitaux des métiers de la logistique sont donc importants et ce secteur va continuer d’être impacté par cette révolution numérique.

A lire aussi dans notre dossier « Réalité augmentée au service de la logistique » :