transformation digitale des entreprises

Les entreprises engagées dans une stratégie de développement se tournent naturellement vers les nouvelles technologies. Les enjeux vont bien au-delà d’une simple hausse de la productivité et du chiffre d’affaires. Il s’agit ici de rester concurrentiel, d’apporter un renouveau ou une méthode inédite, de façon à dépasser la concurrence et à être bien positionné sur le marché. Différentes techniques sont employées mais la digitalisation reste incontournable pour tous. On parle de transformation digitale des entreprises. Alors, comment faire une transformation digitale et quelles sont les étapes à ne pas négliger ?

Comment adapter ses processus à la digitalisation ?

La première démarche consiste à accompagner les collaborateurs dans la transformation digitale, car l’humain est au centre de cette stratégie novatrice, en évolution constante. Le développement des outils numériques va suivre une base directrice axée sur les enjeux déterminés par la stratégie, les usages de l’entreprise et les contraintes liées aux éléments à introduire, tels que big data, l’internet des objets, besoins en mobilité, IA (Intelligence Artificielle), etc. 

De cette adaptation vont émerger diverses priorités obligeant à une refonte globale de l’organisation et à des modifications profondes dans la façon de manager et de diriger ses collaborateurs. Dans un second temps, les relations avec la clientèle et les prospects vont prendre une autre dimension. L’entreprise paraîtra plus proche et plus axée sur la satisfaction de ceux qui lui font confiance.

Les solutions pour faciliter la transformation

L’aide à la transformation digitale des entreprises passe par plusieurs étapes mais relève d’abord du conseil. Des équipes dévouées vont prendre en charge l’étude préalable puis nouer les relations utiles à la mise en place des systèmes. Travail et productivité vont ainsi être intimement liés et chaque secteur d’activité se sentira concerné. 

L’accompagnement d’une transformation numérique débute par un audit : le montant des investissements et les possibilités d’adaptation des outils existants sont déterminés suite à cette première étape. L’objectif est de plaire aux consommateurs et de trouver des moyens de les attirer. Une stratégie globale, puis une stratégie digitale mesurant clairement les retours sur investissement, sont ainsi obtenues.

De nouveaux modèles et processus commerciaux

Parce que les marchés sont en mutation constante et sont obligés de s’adapter rapidement aux demandes, des lignes directrices doivent être tracées. Une étude de marché va aider à cibler les points à modifier et à agir en faveur de la croissance. L’impact de la transformation digitale sur l’entreprise se ressentira à tous les niveaux. C’est en fédérant ses équipes et en donnant plus de force à chaque compétence que l’évolution peut voir le jour.

Lors d’une digitalisation sont mises en exergue la gestion des connaissances, les solutions de e-commerce ou de cloud computing et les capacités des plateformes mobiles. À travers des ateliers et des réunions avec les cadres et dirigeants, les différents systèmes envisagés sont examinés et étudiés. On cherche à vérifier que les transformations ne seront pas en contradiction avec les usages de l’entreprise et ses valeurs.

Bien organiser le travail après une digitalisation

Les responsables de chaque département devront être en parfait accord pour que la stratégie puisse fonctionner et amener les résultats escomptés. Les conflits intergénérationnels, notamment, ne sont pas toujours faciles à gérer et un accompagnement réalisé par des prestataires extérieurs spécialisés dans les Ressources humaines peut s’avérer nécessaire. Pour les collaborateurs seniors, apprendre les nouveaux concepts et se familiariser avec des outils parfois complexes représentent un frein susceptible de nuire au bon fonctionnement de l’entreprise.

Comment se rendre compte des performances ?

Très attendus, les premiers chiffres du bilan et du compte de résultat de fin d’année peuvent montrer soit un début de croissance, soit une stagnation. L’important ici est de bien vérifier que la mise en œuvre vers le digital s’effectue selon le cahier des charges en respectant chaque consigne et en utilisant les outils dédiés.

Des ventes plus nombreuses et des demandes de clients plus soutenues sont des preuves incontestables de la réussite de l’opération. S’il est vrai que l’accès au numérique s’avère indispensable pour la majeure partie des entreprises, les choix doivent être réfléchis et axés sur la performance.

Quelles opportunités pour une PME ou une multinationale ?

Comment la transformation digitale accélère la création de données ? Le but de cette adaptation est d’enrichir l’expérience client et de donner précisément aux consommateurs ce qu’ils recherchent de façon à se démarquer de la concurrence et à bien se positionner sur son secteur d’activité. Grâce au numérique, le nombre de données recueillies est plus important et le transfert de la masse d’informations plus rapide. 

S’ils sont bien conçus, les outils vont aider à faire le tri et à synthétiser l’ensemble de ces données. Avec le haut débit et la fibre, la communication entre la maison mère et ses filiales ou les ateliers de production est plus fluide. Ainsi, le télétravail et les réunions en vidéoconférence peuvent faire partie du quotidien.

Des opportunités pour se préparer à l’avenir

Lors d’une transformation digitale par où commencer ? Les étapes dépendent de la technologie souhaitée : les services en ligne varient et la transformation numérique peut prendre différents tournants. De nombreux informaticiens confirmés vous conseilleront de choisir les dernières innovations et d’évoluer avec les procédés. Pourtant, il est essentiel de bien garder en tête la stratégie globale de l’entreprise et ses objectifs à court, moyen et long terme.

vie numérique en entreprise