opérateurs mobiles 5g

Le lancement de la 5G et l’attribution des fréquences poussent les gens à s’interroger sur les changements qui vont s’opérer dans leur vie quotidienne. Par ailleurs, ils sont très nombreux à penser que la quatrième génération va disparaître au profit de la 5G. Les opérateurs mobiles 5G vont-ils délaisser complètement la quatrième génération et favoriser la 5G ?

La coexistence des technologies 5G et du réseau 4G

2020 marque le début d’une nouvelle ère avec le déploiement progressif des fréquences 5G en sur le territoire Européen et tout autour de la planète. 

Cela passe notamment par une mise aux enchères des blocs pour l’attribution des fréquences entre les différents acteurs de la télécommunication. Cependant, la technologie 4G continuera de faire partie de notre quotidien pendant au minimum une dizaine d’années. Il faudra attendre que la couverture 5G soit déployée partout sur les territoires, puisque dans un premier temps, seule la bande de 3,7 GHz sera utilisée. 

Bien que la 5G soit beaucoup plus rapide que la norme, ces deux générations occupent des bandes de fréquence différentes. Les deux peuvent être diffusées et captées, malgré leur proximité, sans perturbation.

 De plus, il faut réaliser que la quatrième génération et la 5G sont deux réseaux mobiles distincts : cette dernière offre moins de latence, plus de débit, et transfère par conséquent plus rapidement les données entre les technologies 5G. Cependant, elles ne sont pas destinées à la même utilisation. 

En effet, le développement 5G concerne plutôt un milieu urbain comme les grandes villes notamment pour les objets connectés. 

Pour des usages simples d’Internet, la couverture de la quatrième génération suffit parfaitement. L’arrivée des fréquences 5G permettra d’améliorer la qualité de certaines données.

Opérateurs mobiles 5G : les technologies 5G concernent surtout les objets connectés

Si nous ne voyons pas la différence entre la quatrième génération et la 5G, à quoi ce réseau mobile peut-il bien servir ?

Il résiste aux perturbations et permet surtout d’accueillir un grand nombre d’appareils sur un territoire réduit comme les grandes villes, qui peut aller jusqu’à un million par kilomètres carrés, avec un débit très intéressant. 

Son déploiement est donc idéal pour les villes et pour l’arrivée massive de l’Internet des objets, et plus concrètement des objets connectés 5G, concernant certains domaines comme le transport ou l’urbanisme. L’utilisation exclusive du réseau 5G serait donc inutile pour une personne lambda tout en étant très coûteuse pour les opérateurs. La génération 5G sera utilisée en parallèle de la quatrième génération, le temps du lancement, des enchères et des achats de blocs.

 Les deux couvertures sont complémentaires même sur un seul et même appareil. Tandis que les antennes 5G sont progressivement installées, celles des générations précédentes ne seront pas retirées. 

Dans le futur, les consommateurs continueront d’utiliser la quatrième génération pour surfer sur Internet et regarder des séries. 

La couverture 5G prendra plus d’ampleur avec l’utilisation d’autres fréquences comme le 10,5 GHz. 

Cela sera particulièrement utile pour des utilisations professionnelles 5G comme celles en lien l’Internet des objets, une technologie spécifique, avec notamment les maisons connectées, la médecine à distance, les transports autonomes.