objectifs de la sécurité informatique

Aujourd’hui, la sécurité d’un réseau informatique et de son fonctionnement impliquent des opérations de prévention de toute intrusion, de détection des failles et de recherche de solutions avec des logiciels performants. Pourquoi et comment réaliser un audit de sécurité informatique ? Découvrez les principaux objectifs poursuivis par cette démarche.

Comment prévenir les risques informatiques ?

Une analyse régulière de tout le système informatique, incluant les serveurs, permet d’identifier les failles et les problèmes éventuels qui peuvent en découler. Une politique de cybersécurité doit être mise en place et comporter un choix de solutions complètes telles que pare-feu, logiciels anti-malveillance et antivirus pour traiter chaque vulnérabilité. 

Procéder à un audit de sécurité permet de mettre en évidence les risques (financiers, opérationnels, atteinte à la réputation…) associés aux différentes activités informatiques d’une entreprise et de trouver des solutions viables. Dans ce contexte, cette stratégie par étape permet aussi de s’assurer que les technologies informatiques utilisées respectent la norme législative en vigueur.

Quels sont les grands objectifs de la sécurité informatique ?

Un programme de sécurité informatique doit viser un certain nombre d’objectifs prioritaires, dont l’intégrité des données, le maintien du fonctionnement optimal du système (SI), la confidentialité et la disponibilité des informations, mais aussi l’authentification et la non-répudiation de l’origine des documents. La non-répudiation de l’origine signifie que l’émetteur du message ne peut prétendre, dans le futur, qu’il n’en est pas l’auteur.

Pour limiter les risques d’une intrusion, il est essentiel de s’assurer que seules les personnes désignées ont accès aux différentes ressources en réseau, et que l’information transmise demeure inaccessible aux personnes non impliquées dans les transactions. Voici 4 conseils pour bien sécuriser son parc informatique.

Sauvegardez vos données

La sauvegarde des données doit constituer une priorité pour le bon fonctionnement du réseau informatique de toute entreprise. Il existe plusieurs types de sauvegarde pour préserver les données :

  • intégrale (sauvegarde de l’ensemble de toutes les données),
  • complète synthétique (sauvegarde complète automatisée, mais plus sélective, car elle ne retient que les changements intervenus sur les données),
  • incrémentielle (sauvegarde des modifications survenues depuis le dernier exercice),
  • différentielle (ne concerne que les modifications effectuées depuis la dernière sauvegarde complète).

Ces différentes options de sauvegarde peuvent intervenir sur l’un des trois modes de stockage suivants : mode fichier, bloc ou objet. Avec le mode fichier, toute modification est enregistrée et sauvegardée intégralement. Le mode bloc permet de diviser un fichier en plusieurs blocs et de sauvegarder chaque bloc impacté par une transformation ou une modification. Le mode objet sert à fragmenter des sections variées (nommées « objets ») et à les sauvegarder sur un poste de travail différent.

La sauvegarde externalisée (données copiées sur un serveur distant) est considérée comme le choix le plus sûr pour préserver des données.

Assurez la sécurité de l’emplacement de votre serveur

Évitez d’installer votre serveur dans des lieux passants tels qu’une salle d’attente, une entrée ou dans des petites pièces dans lesquelles la chaleur augmente plus rapidement. Les zones comportant des risques d’humidité (sous-sol, conduites d’eau, gaines d’incendies…) sont également inadéquates pour placer un serveur. 

Si vous disposez de l’espace nécessaire, une grande salle dédiée, sans fenêtres et disposant d’une unité de climatisation et d’alimentation d’urgence est idéale pour y placer votre serveur. L’emploi d’un dispositif de verrouillage professionnel associé à une caméra de sécurité optimise le niveau de protection de votre serveur ; cela permet aussi de prévenir le vol et les falsifications au sein de votre système.

Mettez à jour tous vos logiciels

Comme de nouveaux outils de malveillance (malwares) et virus voient le jour quotidiennement, il devient incontournable de vérifier régulièrement l’intégrité des logiciels utilisés dans l’entreprise. Assurez-vous que le système d’exploitation ne comporte pas de bugs ou de malfaçons qui pourraient causer des failles de sécurité ; ces vulnérabilités risqueraient de faciliter aux pirates informatiques l’intrusion dans votre réseau. Ces mises à jour ont aussi pour but d’apporter certaines améliorations pour optimiser le rendement des logiciels, en particulier ceux dédiés à la protection.

Sécurisez votre réseau Wifi

Si vous proposez un accès Internet pour invités à vos clients ou visiteurs professionnels, il faut le sécuriser par un mot de passe chiffré. À défaut, vous pourriez vous exposer à des conséquences indésirables. Dans une entreprise, de plus en plus de données transitent par le réseau Wifi. Pour limiter les risques de connexions externes, camouflez le nom de votre réseau (SSID). Tout votre matériel doit être vérifié et gardé à jour (routeur, Wifi, box).

N’oubliez pas qu’il est tout aussi important de prendre le temps de bien former et d’informer les membres de votre personnel des nouvelles règles en matière de sécurité informatique. Organisez des ateliers et préparez une charte informatique claire afin que chacun puisse contribuer à prévenir et identifier les risques de cyberattaque. Pour simplifier le processus, nommez un responsable chef d’équipe de la cybersécurité.

Négliger la sécurité informatique peut générer des conséquences très importantes sur le fonctionnement d’une entreprise. Le piratage engendre souvent des pertes financières, peut nuire à la bonne réputation d’un commerce et provoquer un ralentissement des activités professionnelles, surtout quand il s’agit d’une cyberattaque par déni de service, d’hameçonnage ou de rançonnage. Les autres risques incluent la divulgation de secrets de fabrication, du contenu de contrats sensibles ou de données personnelles.

Toshiba_guide_securite_informatique