mobilité des forces de vente

La grande majorité des entreprises disposent d’équipes commerciales sur le terrain. Ces commerciaux ont besoin d’être mobiles. Il arrive souvent qu’ils disposent de temps morts (entre deux rendez-vous ou lors des déplacements) qui pourraient davantage être mis à profit. Pour répondre à ce besoin, les outils mobiles font figure de solution idéale. Cependant, il convient d’analyser au préalable la meilleure stratégie pour le déploiement de cette technologie. Alors, comment rendre possible la mobilité des forces de vente ?

Quels sont les usages possibles ?

Désormais, il devient indispensable d’équiper les équipes commerciales d’un outil CRM fonctionnel, utilisable depuis un smartphone. 

Des éditeurs proposent souvent un large choix de solutions performantes à l’image de MobiFactory ou de Yuto. 

De telles versions sont conçues spécialement afin de ne pas surcharger l’écran de petite taille avec des notifications ou des informations superflues. 

Certaines fonctionnalités améliorent aussi le quotidien des commerciaux terrain en facilitant l’accès à la flotte automobile de leur entreprise en temps réel via leur mobile. 

Ces outils concernent également les dirigeants commerciaux qui peuvent partager et modifier des documents avec leurs équipes distantes.

Enfin, la montée en puissance de la mobilité des forces de vente nomades va également favoriser le développement du mobile learning

En motivant les équipes, celui-ci devient rapidement un excellent complément à la formation plus classique.

Mobilité des forces de vente : les gains envisageables

Les avantages les plus évidents restent bien entendu l’amélioration de la prise de décision, un meilleur contact avec le client ou prospect et un panier moyen plus conséquent

Il ne faut pas également oublier de mentionner le renforcement des liens entre les équipes sédentaires et celles qui se trouvent en déplacement. 

La mobilité permet d’améliorer les conditions de travail, de gagner du temps, par exemple en réduisant les saisies toujours chronophages et rarement synonymes de valeur ajoutée.

Les directeurs commerciaux, en collaboration avec les équipes informatiques, devront sensibiliser l’ensemble des utilisateurs à une problématique primordiale. 

En effet, les risques de sécurité augmentent fortement avec l’introduction de la mobilité. 

Les équipes prêtent rarement attention à cet aspect, pourtant essentiel.

S’adapter à toutes les contraintes et spécificités

Pour mettre en place n’importe quel solution mobile d’aide à l’action commerciale, il est essentiel de bien connaître l’activité réelle des équipes et les besoins qui en découlent. 

Il ne faut pas penser qu’il n’existe qu’une seule mobilité possible. Des déclinaisons sont tout à fait envisageables. 

Ainsi, des commerciaux travaillant dans un endroit avec une connexion trop faible ou totalement inexistante (en extérieur, par exemple) auront besoin d’un outil capable de fonctionner en mode hors connexion.

D’une manière générale, il convient de privilégier les outils disposant d’un mode connecté et hors connexion. 

N’oubliez pas de penser au retour des équipes terrain au siège. Pour être entièrement efficaces, les technologies en place doivent être en mesure d’interfacer le CRM mobile avec les autres logiciels de l’entreprise, en particulier l’ERP.

travail collaboratif