remplacer les tablettes

Les objets connectés ont fait leur apparition dans l’industrie il y a plusieurs années, révolutionnant déjà les usages. La numérisation des processus associée à la démocratisation des tablettes a grandement fait évoluer les pratiques et amené un gain non négligeable de productivité. Les lunettes connectées associées à des applications de réalité augmentée constituent sans doute l’étape suivante de l’évolution des outils industriels. Moins encombrantes, plus légères, plus simples d’utilisation, les lunettes connectées présentent de nombreux avantages. Alors, les lunettes connectées peuvent-elles remplacer les tablettes ? Sans doute. La question est : « dans combien de temps ? ». Consultez notre dossier sur l’IoT pour la production industrielle pour en savoir plus.

A lire aussi dans notre dossier IoT industriel :

Quelle place pour les lunettes connectées dans l’industrie ?

L’utilisation des tablettes dans l’industrie est de plus en plus répandue.

La dématérialisation des processus permet d’avoir accès en temps réel à un grand nombre d’informations à partir d’une tablette connectée au système d’information du site.

Les applications de ces outils high tech issus des nouvelles technologies sont multiples : gestion d’entrepôts, suivi de livraison, préparation de colis, suivi en temps réel d’une chaîne de production…

Les lunettes connectées font maintenant leur apparition dans le monde réel, plus spécifiquement dans l’industrie.

Simple évolution des tablettes ou véritable révolution ? Moins encombrantes, plus légères, les lunettes connectées fournissent, elles aussi, un accès en temps réel à un grand nombre d’informations.

Elles permettent également de conserver les deux mains libres pour réaliser diverses opérations.

Elles sont moins susceptibles de se casser car elles sont moins exposées aux chocs.

Alors qu’une tablette peut tomber, subir des impacts, les lunettes, une fois installées et sécurisées, ne bougent plus.

Des essais ont également été réalisés avec des casques de réalité virtuelle, mais l’utilisation est différente.

Plus encombrant, le casque de réalité virtuelle est adapté à des démonstrations ou à des modélisations en 3D.

Le rôle des lunettes connectées n’est pas de transformer la réalité, mais de superposer à la vision normale de l’utilisateur des informations complémentaires susceptibles de l’aider dans la tâche à réaliser.

Ainsi, il dispose de toutes les informations nécessaires dans son champ de vision.

Il est possible, par exemple, d’afficher le chemin le plus rapide pour se rendre d’un point A à un point B sur un site, des données détaillées sur un produit ou une machine devant laquelle se trouve l’opérateur, des alertes de sécurité ou des informations sur la conduite à tenir en fonction de la situation.

Les lunettes connectées peuvent-elles remplacer les tablettes ?

En théorie, les lunettes connectées possèdent toutes les qualités nécessaires pour remplacer les tablettes dans l’industrie.

Dans les faits, très peu d’entreprises ont déjà sauté le pas et investi massivement dans des lunettes connectées.

Même si le potentiel est énorme, les lunettes connectées souffrent d’un défaut important : le manque d’applications dédiées et adaptées.

Le développement d’applications de réalité augmentée pour les lunettes connectées destinées aux industriels est donc la clé de l’adoption de cet outil.

Des lunettes connectées associées à des applications performantes apporteront un gain très important de productivité, bien au-delà de ce que l’on peut espérer avec des tablettes, aussi performantes soient-elles.

Il est en revanche important de fixer un cadre précis pour l’utilisation de ces équipements.

En effet, il ne faut pas que l’affichage de données personnelles en temps réel dans le champ de vision de l’utilisateur soit utilisé pour faire accomplir des tâches à du personnel non qualifié, ou que la connexion permanente des équipements serve à surveiller les employés à leur insu.

Les lunettes connectées remplaceront donc très certainement les tablettes en milieu industriel. La rapidité avec laquelle se fera cette nouvelle révolution dépendra avant tout de la disponibilité des applications adaptées et de la définition d’un cadre d’utilisation.

remplacer les tablettes