picking en logistique

Le picking en logistique consiste pour un opérateur à évoluer dans un labyrinthe de produits. Guidé électroniquement, il a la possibilité de se rendre facilement d’un point A à un point B afin de récupérer un ensemble d’articles nécessaires à l’élaboration d’une commande. Les lunettes connectées à réalité augmentée sont un dispositif innovant. En effet, elles permettent au picker, d’une part, d’avoir les mains libres et de bénéficier d’un affichage « tête haute » confortable et, d’autre part, d’obtenir une importante optimisation des flux. Dans cet article, vous allez découvrir pourquoi il est intéressant de mettre en place des lunettes connectées et en quoi elles sont l’avenir du picking en logistique. Consultez notre dossier sur l’IoT pour la production industrielle pour en savoir plus.

Focus sur le picking en logistique

Le processus de picking en logistique se déroule en plusieurs étapes. Un serveur équipé d’un logiciel est connecté à la base de données de l’entreprise.

En fonction de la programmation de l’application informatique, des ordres sont envoyés aux opérateurs présents dans les entrepôts.

Que ce soit sur les lunettes connectées pour la préparation, sur les PDA (Personal Digital Assistant) ou encore sur les terminaux embarqués, des données sont affichées offrant l’opportunité de guider la personne.

Certaines organisations utilisent, quant à elles, le voice picking en supplément du vision picking.

Ce procédé permet de recevoir les informations dans une oreillette en complément et d’utiliser la commande vocale pour répondre aux demandes et ainsi mettre à jour la base de données.

La supply chain connectée passe alors du mythe à la réalité.

Picking en mains libres : les avantages du vision picking

Les avantages du vision picking, comparé au voice picking, pour la préparation de commandes sont nombreux.

En effet, alors qu’il était nécessaire de valider oralement le ramassage d’articles et de le scanner via un dispositif dédié, avec les lunettes connectées, il est possible de scanner directement un article en le regardant.

Ainsi, l’opérateur économise des mouvements et limite les erreurs.

Générant moins d’impairs et plus de productivité du personnel, les lunettes connectées associées à une connexion internet deviennent le nouvel eldorado du picking en mains libres.

De plus, le dispositif est directement connecté avec le Warehouse Management Software (WMS) et permet ainsi de mettre à jour les données en temps réel et de recevoir un maximum d’information optimisant le temps de parcours des salariés de l’autre.

Existe-t-il des contre-indications en ce qui concerne l’utilisation du vision picking ?

On parle souvent des conséquences liées à un usage prolongé des lunettes connectées dans le cadre du picking. Pour répondre pleinement à ce type d’interrogation, il sera nécessaire d’attendre les premiers retours d’expérience. Une chose est toutefois certaine, l’usage des lunettes connectées empêche les opérateurs logistiques de baisser la tête et soulage la nuque.

Les nouvelles technologies en lien avec la vision tête haute sont pertinentes pour limiter les pathologies en lien avec les mauvaises postures, qui affectent de plus en plus d’opérateurs.