la lunette connectée

Quelles que soient les difficultés rencontrées, l’attente d’une intervention de la part du personnel d’astreinte peut s’avérer longue. Avec la lunette connectée, intervenir rapidement est possible car le technicien sera en mesure d’effectuer à distance un premier diagnostic voire de guider les employés disponibles sur place afin de résoudre le problème. Les dispositifs connectés sont donc un moyen de gagner en temps et évidemment en qualité.

 

A lire aussi dans notre dossier « IoT et maintenance industrielle » :

 

Gagner du temps et de l’argent par le biais de l’Internet des objets (Internet of things)

Perdre du temps est l’une des principales craintes des professionnels et à plus forte raison lors des pannes.

Un arrêt dans le fonctionnement de la chaîne de production peut avoir de lourdes conséquences d’un point de vue financier.

Alors que l’intervention d’un technicien pouvait prendre du temps, une solution bien plus rapide a été mise en œuvre à partir de lunettes connectées.

Ainsi le personnel d’astreinte n’a plus besoin de se déplacer constamment et à plus forte raison dans le cadre de problèmes mineurs sur les machines.

N’oublions pas que selon le Code du travail, «l’astreinte est une période pendant laquelle un salarié sans être à la disposition permanente et immédiate de l’employeur, doit être en mesure d’intervenir pour accomplir un travail au service de l’entreprise».

Il faut également savoir que la mise en place des astreintes est possible de jour comme de nuit. De plus, pour la personne en astreinte, l’intervention et les trajets sont considérés comme du temps de travail effectif.

Ainsi, avec l’utilisation de dispositifs connectés, il est envisageable d’alléger la facture en réduisant les déplacements.

 

Le fonctionnement d’une intervention grâce aux lunettes connectées

Concrètement, afin de décrire comment se déroule une intervention, lorsque la personne d’astreinte reçoit un appel, celle-ci va directement demander à l’interlocuteur sur site d’enfiler sa lunette connectée.

Ainsi, le technicien de maintenance peut voir depuis son ordinateur ce qu’il se passe. L’idée pour lui est de guider les lunettes afin de pouvoir se rendre compte de la panne.

Ensuite, à la manière d’un coaching, des instructions sont données pour résoudre le problème le plus rapidement possible.

En utilisant un objet connecté, il est facile de contrôler avec précision les gestes effectués et ainsi d’éviter les erreurs.

Avec cette solution, un technicien peut interagir depuis différents endroits sans avoir besoin de se déplacer.

Il peut également optimiser le nombre d’interventions qui nécessitent la présence d’un expert. Une économie de temps et un traitement plus productif des problèmes sont alors possibles.

 

Des solutions fiables qui s’adaptent aux aléas du réseau

En ce qui concerne la fiabilité des outils proposés, les lunettes industrielles sont souvent associées à des logiciels capables de fonctionner dans des environnements contraignants.

Un grand nombre de supports permet de visualiser l’intervention comme c’est le cas des mobiles et des tablettes.

Aucune formation n’est nécessaire pour les salariés sur le terrain en raison de la simplicité de fonctionnement des lunettes.

Pour la personne disponible à distance, se connecter au dispositif est également facile en utilisant une adresse internet.

De plus, afin de permettre aux techniciens d’effectuer des manipulations à distance, les fabricants commencent à équiper les PC industriels de logiciels.

Ces logiciels permettent de relancer une machine à distance ou de s’assurer que tout fonctionne, et évidemment sans avoir besoin de se déplacer.