tablette dans le secteur de l'éducation

La tablette dans le secteur de l’éducation répond tout d’abord à un réel besoin en lien avec la santé des enfants. En effet, le poids des cartables est un sujet qui refait surface chaque année, et les professionnels de la santé s’accordent à dire que celui-ci est néfaste pour le développement de l’enfant. Aujourd’hui, que ce soit dans le cadre de l’école primaire, du collège ou du lycée, la tablette permet donc de préserver le dos des enfants. Mais les tablettes ont bien d’autres atouts.

 

La tablette dans le secteur de l’éducation : de l’école maternelle au lycée

C’est depuis 2015 que le ministère de l’Éducation nationale a annoncé la mise en route de son plan numérique. Cela passe notamment par l’offre de tablettes pour pas loin de 3000 établissements scolaires, les nouvelles technologies étant devenues incontournables à notre époque.

La tablette est un outil polyvalent à la fois utilisable en milieu scolaire et à la maison dont les applications et modalités d’usage varient en fonction de l’âge de l’enfant. Dès la maternelle, le dispositif permet à l’écolier de prendre en main rapidement l’outil informatique et acquiert progressivement des capacités diverses en lien avec l’apprentissage, mais également avec la motricité.

Son utilisation au collège ou au lycée donne l’opportunité de réduire drastiquement le poids des cartables et de disposer d’un outil complet servant à la fois de livre, mais aussi de cahier d’exercices.

Mais les tablettes vont bien plus loin que les supports ordinaires, grâce à leur mise en réseau et à la connexion à Internet qui offre à tous la possibilité d’accéder à l’information au sens large du terme.

 

Avantages et inconvénients de la tablette en milieu scolaire

Pour les élèves, les avantages de l’utilisation de la tablette numérique dès le plus jeune âge sont multiples. En effet, l’enfant est rapidement confronté à l’outil informatique et est donc initié très tôt à ses usages et dangers.

La tablette à l’école permet d’offrir un certain niveau d’autonomie à l’élève en lui laissant un accès à un grand nombre de ressources. De plus, par le biais de la mise en réseau du matériel, une autre dimension du travail collaboratif s’ouvre à tous.

Pour les enseignants, une nouvelle façon de travailler est envisageable et la gestion de la classe est améliorée. En outre, une forme de pédagogie plus ludique à laquelle les enfants sont plus réceptifs est rendue possible.

Quelques inconvénients sont à prendre en considération lorsque l’on souhaite passer aux tablettes tactiles. Évidemment, la possession et l’utilisation d’écran pendant et en dehors du temps scolaire posent de nouveaux problèmes.

De plus, faire le choix de l’écriture sur une tablette au détriment de la feuille de papier peut au long terme diminuer drastiquement les capacités de l’enfant. Enfin, la tablette est un moyen de distraction massive dont il est important de réguler l’usage

Ces inconvénients ont été mis en avant ces dernières années lors de nombreux débats sur le sujet. Pour pallier ces problèmes, les enseignants devront faire preuve de modération, en adoptant un comportement dit « technoréfléchi ».

La tablette n’est qu’un outil parmi tant d’autres qui permet une nouvelle forme d’expression et de collaboration. L’utilisation de cet outil numérique dans le domaine de l’éducation avec parcimonie en fait un atout indiscutable dans l’intérêt exclusif de l’enfant. On a donc pas fini d’entendre parler de la tablette dans le secteur de l’éducation.

 

A lire sur la même thématique :

CTA-1280x430–Toshiba-guide_teletravail