génération 5g

Si vous êtes sur le point d’investir dans un nouveau smartphone ou de souscrire un abonnement chez l’un des nombreux opérateurs mobiles de France, vous êtes alors certainement en train de vous poser cette question : dois-je opter pour la génération 5G ou pour une autre ? Ce choix peut s’avérer difficile, surtout si on ne sait pas exactement ce que toutes ces appellations signifient.

Génération 5G : les technologies 5G, symboles de la modernité

Même si les questions autour de son déploiement en France et en Europe ne sont pas encore totalement réglées, même si le développement du réseau 5G est toujours en cours, cette technologie représente résolument l’avenir. 

Ce n’est qu’une question de temps avant que le déploiement de la 5G ne soit effectif dans le pays. 

La technologie 5G sera sans équivalent en matière de débit, et utilisera des fréquences qui pourront se compter en GHz. 

Avec une telle énergie, cette innovation technologique pourra permettre aux Français de développer de nouveaux usages, d’avoir accès à de nouveaux objets qui, pour le moment, ne sont pas encore disponibles sur le marché. 

Les objets connectés 5G devraient par exemple améliorer la réalité virtuelle. Des objets qui ne peuvent pas se permettre d’avoir du temps de latence, comme les voitures automatisées et sans conducteur, pourraient alors être mis sur le marché. 

Les enjeux autour du réseau 5G et de son environnement sont énormes. C’est pour cela que les opérateurs de télécoms se mobilisent pour participer à sa couverture, sous le contrôle vigilant de l’État et de l’Arcep, l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse.

Le réseau 4G devrait rester disponible encore longtemps

 Depuis quelques mois, le déploiement de la 5G est donc logiquement au cœur de toutes les attentes, et tient une place de choix dans l’actualité médiatique. 

Les rapports de l’Arcep, les stratégies des différents acteurs des télécoms pour en assurer la couverture, mais aussi les effets potentiels des fréquences et des antennes GHz de la 5G sur notre environnement sont étudiés en détail. 

Néanmoins, cela ne signifie pas automatiquement que les antennes 4G, qui existent depuis maintenant 8 ans, seront abandonnées du jour au lendemain. 

Aujourd’hui encore, la 3G continue par exemple de cohabiter avec la 4e génération. Pour bien choisir entre les deux, il faut donc garder cela à l’esprit, mais aussi connaître ses propres usages en matière de téléphonie mobile. 

La 4G peut suffire si vous n’avez pas besoin d’une telle énergie. En revanche, si vous ne supportez plus les temps de latence sur internet, attendez la fin du développement et le déploiement des réseaux 5G pour vous y mettre.