e-learning

La formation professionnelle est un outil indispensable pour l’entreprise. Elle lui permet d’assurer l’employabilité de ses salariés sur le long terme. Longtemps, la formation présentielle a été la seule alternative, mobilisant des ressources (humaines et matérielles) importantes. L’essor des nouvelles technologies et leur intégration dans l’entreprise a permis de créer des parcours de formation intégrant plusieurs modes d’apprentissage. Nous sommes dans l’ère du e-learning et du blended learning !

La formation professionnelle traditionnelle

La formation présentielle existe depuis toujours. Elle rassemble dans un même lieu formateurs et apprenants.

Si elle présente l’avantage de faciliter les contacts humains, elle est en revanche relativement coûteuse parce qu’elle mobilise d’importants moyens.

Un lieu doit être dédié à la formation pendant toute sa durée. Qu’il s’agisse d’une salle de réunion ou d’une salle de cours, elle doit être équipée de postes de travail et ne pourra être utilisée par personne d’autre durant la formation.

Si la salle utilisée se trouve dans l’entreprise, les autres employés n’y ont plus accès. Si elle est située dans les locaux de l’organisme de formation, l’entreprise doit prendre en charge les frais de déplacement et, éventuellement, de logement des stagiaires.

Avantages et inconvénients du e-learning

Le e-learning permet de s’affranchir des contraintes géographiques. Il suffit d’avoir accès à un poste relié à Internet pour consulter les ressources de formation.

Il est également possible de varier les modes d’apprentissage puisque plusieurs médias peuvent être utilisés au sein d’une même formation : texte, vidéo, audio.

Chacun pourra alors exploiter les informations grâce au support d’apprentissage qui lui convient le mieux.

La formation peut être spécifique et dédiée à un petit groupe ou, au contraire, ouverte au plus grand nombre, comme les MOOCs.

Chaque apprenant peut être autonome, progresser à son rythme et obtenir les informations dont il a besoin pour avancer.

Le travail collaboratif est encouragé et facilité grâce à des outils tels que les forums ou les messageries instantanées.

Le gain de temps est évident et les coûts de formation fortement réduits puisqu’aucun déplacement n’est nécessaire et que le temps d’apprentissage peut être adapté, sans interruption du travail.

Le mobile learning permet à l’apprenant de travailler depuis le lieu de son choix, aux horaires de son choix.

En revanche, les contacts humains sont réduits au minimum. Il n’y a plus de face à face et certains apprenants peuvent se sentir isolés ou, pire, perdus.

Il est donc indispensable que chaque personne maîtrise l’outil informatique afin de ne pas ajouter une difficulté supplémentaire.

Autre inconvénient, cette formation à distance sera identique pour tous les stagiaires. Alors qu’un formateur en présentiel peut adapter son discours à son auditoire, le e-learning n’offre pas cette possibilité.

Le blended learning, ou apprentissage mixte

Une formation en blended learning propose un apprentissage mixte, entre le présentiel et le e-learning.

Des classes virtuelles sont constituées et les formations peuvent être personnalisées. Un coach peut même être à la disposition des participants afin de répondre à leurs questions.

L’apprenant a accès aux ressources de formation 24h/24. Il peut progresser à son rythme, comme pour le e-learning. En revanche, les contenus nécessitent d’être adaptés pour répondre à un besoin particulier et ne pas être uniquement numériques.

Il est possible de proposer un apprentissage théorique puis de mettre les connaissances acquises en pratique à travers des « serious games« , en environnement réel ou à l’aide d’outils de réalité virtuelle et augmentée.

Il n’existe pas de solution idéale, mais une combinaison de plusieurs méthodes aboutit souvent à de meilleurs résultats.

Le blended learning permet d’adapter le parcours de formation aux besoins de chacun. a combinaison de plusieurs modes d’apprentissage, de plusieurs médias et de différents outils de travail collaboratif permet de faciliter l’apprentissage des connaissances théoriques.

Lorsque cela est nécessaire, les apprenants sortent de leur classe virtuelle pour mettre en application ce qu’ils ont appris. La liaison s’établit alors entre les connaissances théoriques et les compétences pratiques.

CTA-1280x430 E-learning“Toshiba-guide_teletravail