Dans la grande majorité des infrastructures, l’utilisation du VDI (Virtual Desktop Infrastructure) est synonyme de client fixe. Cette association qui parait aujourd’hui logique n’a en réalité pas de fondement technologique. Utiliser un client léger mobile est tout à fait envisageable, et présente de nombreux avantages.

Les inconvénients du client fixe

Bien sûr, les responsables informatiques de nos entreprises vous vanteront la sécurisation des données. Puisque les produits ne sortent pas de l’entreprise et  qu’ils ont peu (client léger) ou pas du tout (Zéro Client) de données résidentes.

Le client léger mobile en réunion

En réunion, le client mobile se comporte comme un PC Portable classique, mais ultra-sécurisé.

Mais cela sous-entend des sacrifices sur la productivité des utilisateurs ou l’achat de matériel supplémentaires redondant.

 

En réunion, par exemple, vous êtes face à un dilemme.  Devez-vous faire une réunion au format « papier – crayon » ou installer des clients légers supplémentaires pour chacune de vos salles de réunion. Quel que soit votre choix,  vous créez malgré tout un frein à l’interactivité et aux échanges entre les différents participants. Vous perdez en productivité.

De la même façon, si vous recevez vos clients ou fournisseurs dans un showroom. Vous devrez équiper vos salles de réception de produits qui seront, au final, très peu utilisés.

Le client léger mobile est possible

Les entreprises sont particulièrement vigilantes sur la sécurité de leurs données et sont soucieuses de fuites potentielles. Cependant, l’usage d’un produit mobile en sécurité, dans un environnement de virtualisation, reste possible. Il est même souhaitable selon l’utilisation.

Client léger mobile - L'avenir du VDI

La solution qui consiste à transformer un client lourd (ordinateur portable classique) en poste client VDI  expose les données via  les failles de sécurités des logiciels installés, ou la perte (ou vol) du produit.

De nouvelles solutions disponibles

De nouvelles solutions sont désormais sur le marché. Elles s’appuient sur une base d’ordinateurs portables dédiés aux technologies de virtualisation. Soit en « Client léger » avec SSD de faible capacité et système d’exploitation. Soit en technologie « Zéro Client » , qui augmente encore le degré de  sécurité en supprimant le SSD et le système d’exploitation .

Ces nouvelles solutions permettent enfin de gagner en mobilité tout en conservant, ou même renforçant, la sécurité des données dans  votre infrastructure de virtualisation.

Sur le même sujet :

Mobile Zero Client : La sécurité avant tout
Le client léger et le Zero Client