Nouvelles technologies _ les bénéfices des objets connectés en 5G pour les entreprises

Les objets connectés 5G sont d’une aide constante pour l’industrie et toute entreprise utilisant la robotique, la domotique et l’IA (Intelligence Artificielle). Grâce au réseau 4G 5G, de nouvelles applications, bien plus porteuses, sont possibles. C’est en s’appuyant sur des temps de latence très courts et un débit élevé que les technologies 5G se développent pour offrir des «  »cas d’usages inédits » » comme le signale l’Agence nationale des fréquences.

Débit élevé, IOT boosté et possibilité de connexions multiples

Les usages professionnels 5G vont bien au-delà d’une simple amélioration du réseau 4G.

En effet, la capacité de téléchargement exceptionnelle et la faible latence sont deux de ses points forts.

Quels seront les bénéfices pour l’industrie, les entreprises en charge de l’aménagement urbain et de la vie des villes ?

  • La multiplication des connections simultanées va d’abord contribuer à une réduction des coûts en matière de productivité : 10 fois plus d’objets de domotique vont pouvoir être programmés en même temps.
  • L’IOT (Internet des Objets) bénéficiera de performances supérieures.
  • Autre point d’importance, la technologie liée à la génération 5G pourra permettre l’envolée des systèmes de véhicules autonomes puisque le temps de réponse entre envoi et réception de données en 5G est extrêmement court.

Concernant le déploiement, une carte de couverture réseau a déjà été validée par l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse).

Quand pourra-t-on accéder aux fréquences 5g ?

La réponse est «  »certainement avant fin 2020″ » : les antennes 5G ne pourront être installées avant la fin des enchères ouvertes aux opérateurs à partir du mois de septembre.

Parce que le développement 5G et la pose d’antennes 5G sont réglementés, plusieurs étapes s’avèrent indispensables : la 2G, la 3G puis la 4G encore en déploiement sur l’hexagone ont montré la voie.

Il ne reste plus qu’à définir les véritables enjeux en fonction des usages en milieu privé et professionnel, des dispositifs préconisés pour rendre la vie plus confortable dans les villes, des besoins nécessaires au développement de chaque objet raccordé et des défis en matière d’économie d’énergie.

C’est en rendant les systèmes plus sûrs et plus fiables que ces enjeux vont pouvoir être atteints.

Dès les débuts de la téléphonie mobile, de nombreux détracteurs ont tenté de discréditer une à une les nouvelles générations 2G, 3G puis 4G avant de s’apercevoir de leur impact sur le rendement des entreprises et des sites industriels.

Pour beaucoup, la 5e génération de téléphonie mobile est au contraire une avancée majeure pour la protection de l’environnement et la lutte contre les gaspillages d’énergie. »