attaque informatique

Plusieurs formes d’attaque informatique peuvent viser tant les ordinateurs personnels en réseau que les failles des systèmes et serveurs des entreprises. Ces 4 conseils pour bien sécuriser son parc informatique peuvent vous aider à les identifier.

Qu’est-ce que la cybersécurité des entreprises ?

Qu’est-ce que la cybersécurité des entreprises ? Il s’agit d’une stratégie qui consiste à protéger contre les cyberattaques informatiques les serveurs, les systèmes électroniques, les réseaux, les postes de travail et surtout les données d’une entreprise. Elle s’élabore autour d’un plan en étapes et d’un échéancier réaliste pour sa mise en place. 

En premier lieu, identifiez les menaces possibles associées à vos biens et à vos services en fonction de vos vulnérabilités. En définissant l’importance des menaces potentielles informatiques par niveau (faible, moyen, élevé…), il est plus facile de se prémunir contre la cybercriminalité et contre les intrusions présentant la menace la plus élevée pour l’entreprise.

Il existe une large gamme de logiciels de protection informatique incluant la sauvegarde sur disque dur externe ou dans le Cloud, le pare-feu, l’antivirus, les anti-pourriels et autres.

Organisez des rencontres avec votre personnel et des spécialistes en cybersécurité pour trouver des solutions concrètes de prévention et de gestion en cas de situation de crise. Créez un programme d’encadrement et de sensibilisation pour maintenir à jour les connaissances de tous vos employés.

N’oubliez pas enfin de prévoir un budget pour la gestion informatique de votre entreprise, en tenant compte par exemple :

  • du coût des logiciels de cybersécurité,
  • des frais de leur mise à jour,
  • des coûts pour le soutien, la formation, les conseils d’experts,
  • un fonds de prévoyance pour couvrir les pertes que peut causer la cybercriminalité – en particulier le déni de service.

Il est fortement recommandé de former une équipe de sécurité informatique incluant un responsable désigné, pour assurer le respect des procédures et des normes liées à la protection des données et du matériel informatique de l’entreprise. Ces responsables seront habilités à reconnaître les différents types d’attaques et même à en déceler de nouvelles formes.

En quoi consiste une cyberattaque ?

Il s’agit d’une action offensive faisant partie de la cybercriminalité, qui utilise différentes voies d’intrusion pour modifier, voler ou détruire des données ou des infrastructures informatiques. Les méthodes suivantes sont les plus couramment utilisées :

  • le harponnage,
  • l’hameçonnage,
  • le cassage de mot de passe,
  • l’attaque par déni de service (DoS ou DDoS),
  • l’injection SQL,
  • le rançongiciel exigeant le paiement d’une rançon contre le déblocage des données,
  • le téléchargement furtif,
  • l’attaque de l’homme au milieu (MitM),
  • l’écoute clandestine,
  • le Cross-Site Scripting (XSS),
  • l’attaque des anniversaires,
  • les logiciels malveillants (malwares).

Pour pénétrer les systèmes informatiques, incluant les serveurs, ces tentatives d’attaque passent généralement par les failles et les vulnérabilités identifiées dans le réseau.

L’application des 4 conseils suivants s’avère un bon début pour sécuriser votre parc informatique :

  1. Assurez-vous de mettre à jour régulièrement vos bases de données (antivirus) et vos systèmes.
  2. Pour éviter les vulnérabilités, configurez vos protections informatiques (pare-feu, antivirus) de manière à ce qu’ils n’affichent que les hôtes et les ports nécessaires. Chaque ordinateur devrait être équipé d’un logiciel antivirus.
  3. Procédez à des sauvegardes régulières et tenez-vous à l’affût de toute activité suspecte dans votre environnement informatique.
  4. Prenez le temps de bien informer et former votre personnel.

Quelques précautions de plus…

Soyez vigilant avec les e-mails que vous recevez

Plusieurs tentatives d’hameçonnage se produisent via le courrier électronique. Placez le curseur de souris sur le lien (sans cliquer dessus). Il s’agit seulement de déchiffrer l’URL pour en connaître la provenance. Prenez le temps de vérifier les entêtes des liens, car ils indiquent le chemin qui a dirigé cette personne vers votre adresse. Il est possible de tester un e-mail en enregistrant l’activité via un environnement Sandbox.

Protégez vos mots de passe

Créez des mots de passe forts. Mettez en place des paramètres forts de verrouillage des comptes (Account Lock Out) à la suite de quelques tentatives non réussies de saisie de mot de passe.

Chiffrez vos données

Il a été observé que le chiffrement des données constitue la meilleure protection pour ne pas être victime d’une écoute clandestine (passive ou active). Faites des copies de vos fichiers comportant des données sensibles et rendez-les inaccessibles sur Internet.

Attention aux attaques par déni de service

Les entreprises disposant d’un service d’achats en ligne sont particulièrement visées par ce type de menaces et en deviennent les victimes. Ces attaques peuvent bloquer la distribution du courrier, empêcher les achats, rendre inaccessible un serveur web ou un serveur de fichiers. Pour les contrer, installez des répartiteurs de charges et des pare-feu efficaces.

Pourquoi la cybersécurité est-elle indispensable pour une entreprise ?

La réputation de l’entreprise et celle de ses services dépendent directement de l’intégrité, de la confidentialité et de l’accessibilité de ses données. Les malwares, rançongiciels et autres cybermenaces peuvent affecter non seulement la rentabilité de l’entreprise, mais aussi ses technologies d’information, d’organisation et de communication (TIC). Les cybercriminels peuvent également causer des dommages physiques aux différents systèmes informatiques qui en assurent le contrôle.

Aujourd’hui, les entreprises n’hésitent pas à informer leurs clients des dangers potentiels de cette forme de criminalité, par la publication de messages personnalisés et d’affiches. Pour couvrir tous leurs besoins en cybersécurité, les organisations s’en remettent de plus en plus aux services d’experts dans le domaine.

Toshiba_guide_securite_informatique