chaîne de fabrication

Les gestes du quotidien sont déjà impactés par l’IoT, l’internet des objets : domotique, smartphone, montres connectées… Désormais, les cas d’usage en milieu industriel se multiplient car les objets connectés permettent d’augmenter la qualité et le rendement des chaînes de production, tout en améliorant leur maintenance. Assurer le bon fonctionnement de la chaîne de fabrication avec l’IoT est donc un enjeu et un réel avantage pour les entreprises industrielles. Consultez notre dossier sur l’IoT industriel pour en savoir plus.

A lire aussi dans notre dossier IoT industriel :

L’internet des objets au service de l’industrie

L’Internet of Things (IoT) correspond à des objets physiques connectés communiquant entre eux et dotés d’une identité numérique propre.

Ils forment ainsi un réseau situé entre les mondes réel et virtuel.

Chaque objet est identifié de manière unique grâce à son adresse IP, via des protocoles http ou smtp.

La communication entre les différents équipements se fait par ondes : Wi-Fi, Bluetooth ou puces RFID.

Si l’automatisation des chaînes de production est déjà couramment pratiquée, l’internet des objets appliqué à l’industrie, l’IIoT (Industrial Internet of Things), amène une interconnexion entre tous les équipements, ainsi qu’un lien avec des réseaux extérieurs publics, comme Internet, ou internes, tels que le système informatique de l’entreprise.

Amélioration de la gestion des chaînes de production

Utiliser l’IoT dans les processus de fabrication consiste à installer des détecteurs et des capteurs sur les machines industrielles. Ces équipements connectés présentent plusieurs avantages par rapport aux anciens modèles :

  • flux d’envoi des informations en temps réel alors que les modèles traditionnels communiquent plutôt toutes les dix minutes
  • utilisation des réseaux bas débit au lieu du réseau mobile de type GSM
  • pas de nécessité d’intégrer une carte SIM
  • consommation moindre d’énergie
  • coût inférieur
  • durée de vie pouvant atteindre plusieurs années

Grâce au traitement des données par ces capteurs, les dysfonctionnements sont rapidement connus et peuvent être corrigés efficacement. L’IoT est un levier d’amélioration de la productivité et de la qualité dans l’industrie car il facilite le suivi et la surveillance des différentes étapes de fabrication.

Optimisation de la maintenance

Les capteurs connectés servent également à donner des informations sur l’état des différents équipements de la chaîne de production.

Ils mesurent et analysent des informations telles que le nombre d’heures d’utilisation, la température, les vibrations, les tours, etc.

Les entreprises doivent cependant penser à adapter leur politique de confidentialité en fonction du contenu de ces importants volumes de données.

Le traitement des informations permet de créer des tableaux de bord, mis à jour en temps réel, et de développer la maintenance prédictive qui consiste à anticiper les défaillances des différents équipements.

Il facilite la planification et la réalisation des actions de maintenance.

Les interventions voient leur durée optimisée et perturbent moins le fonctionnement des lignes de production.

chaîne de fabrication