sécurité des équipes de production

Si la moindre activité professionnelle engendre nécessairement un risque pour la sécurité des salariés, ce sont les équipes en lien direct avec la production industrielle qui sont de loin les plus exposées. Dans ce contexte, la mise en place d’une véritable politique de sécurité des équipes de production prend tout son sens. Consultez notre dossier sur l’IoT industriel pour en savoir plus.

A lire aussi dans notre dossier IoT industriel :

Un enjeu majeur pour l’entreprise

Il est du devoir des responsables de chaque entreprise d’assurer la protection et la sécurité de chacun des collaborateurs.

Pour autant, plus de 2 millions de personnes perdent la vie chaque année dans le monde à cause de leur activité professionnelle.

En France, dans les grandes entreprises, les échanges entre la direction et les représentants des collaborateurs ont lieu dans le cadre du CHCST (Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail). Ce comité va prochainement être remplacé par le comité social et économique (CSE).

Assurer la sécurité de tous permet à l’entreprise de ne pas être pénalisée financièrement en cas d’accident. De plus, en restaurant la confiance des salariés au sein de leur cadre de travail, il est possible d’optimiser la productivité des équipes.

La sécurité en entreprise est l’affaire de tous !

La réussite de la politique interne de sécurité tient principalement à la participation forte de tous les acteurs concernés.

En effet, il est primordial d’échanger à propos des procédures en vigueur près des lignes de production. En fonction des retours, des adaptations pourront être apportées dans un souci d’amélioration continue (lean management).

Les opérateurs doivent également suivre régulièrement des formations relatives à la sécurité.

Ces dernières porteront aussi bien sur l’utilisation d’un équipement adapté que sur les réactions à adopter en cas de situations d’urgence et leur mise en œuvre.

Rappelons enfin que les responsables ont l’obligation de garantir la sensibilisation du personnel à ces questions et de mettre à jour ses connaissances.

Quelques exemples concrets de bonnes pratiques

Dans une unité de production de qualité, il est préférable d’utiliser des supports de communication relevant du « management visuel ».

Il s’agit d’outils de réalité augmentée basés sur la perception visuelle, susceptibles de renforcer la communication entre les équipes.

Concrètement, ils peuvent prendre la forme d’outils utilisés en réunion, pour mettre en lumière les indicateurs essentiels de la sécurité et les objectifs à atteindre en temps réel.

Les informations diffusées devront être simples à comprendre, lisibles et accessibles à tous les salariés.

Il reste bien sûr essentiel de compléter ce dispositif préventif et informatif avec des outils IoT appropriés.

Pourquoi ne pas faire appel aux dernières évolutions technologiques ? Ainsi, dans certaines entreprises, les ouvriers portent des bottes connectées qui sont en mesure de les alerter lorsqu’ils pénètrent dans une zone qui leur était pourtant interdite.

Force est de constater le développement de l’usage des lunettes connectées en entreprise. Ces dispositifs mains libres facilitent l’organisation des tâches de l’opérateur.

sécurité des équipes de production