aide à la transformation digitale

Les entreprises qui ont déjà réalisé leur transformation digitale affichent souvent une croissance significative par rapport aux concurrents du même secteur. Toutefois, moderniser les équipements ou investir dans des outils digitaux peut avoir un impact financier lourd sur le budget d’une PME. C’est pourquoi certains dispositifs financiers ou des financements publics ont été mis en place pour concrétiser cette transition numérique. Tout d’abord, qu’est-ce que la transformation digitale exactement et qu’est-ce qu’elle implique concrètement ? La digitalisation consiste à utiliser les outils digitaux disponibles afin d’accroître la productivité et la performance de l’entreprise. Celle-ci est amenée à repenser son offre, son business model et à définir de nouveaux enjeux économiques, sociaux et salariaux pour gagner en compétitivité. D’ailleurs, ce changement technologique exige de financer des outils ou des applications indispensables pour moderniser l’organisation, les processus et la communication. Par la même occasion, le digital oblige à repenser la relation manager-salarié à travers des interfaces de travail virtuelles de plus en plus utilisées. Les entreprises ayant déjà tout digitalisé gagnent en visibilité et augmentent leur chiffre d’affaires. Mais qu’en est-il des autres qui n’ont pas les fonds nécessaires pour supporter la transition numérique ? 

Aide à la transformation digitale : les aides financières

Alors que la révolution digitale est en route depuis plus d’une dizaine d’années, de nombreuses entreprises françaises n’ont pas encore amorcé leur changement. Et pour cause, l’évolution numérique demande un investissement coûteux, une mise en œuvre complexe, de nouvelles compétences, du temps et de la formation. Souvent, un accompagnement financier et des conseils d’expert sont indispensables pour que le projet aboutisse. Les entreprises ont alors besoin d’un financement extérieur pour réaliser cette transformation et s’approprier les nouveaux usages numériques.

En outre, les dispositifs financiers disponibles permettent également d’accompagner les collaborateurs dans la transformation digitale grâce à la mise en place de formations appropriées avec des intervenants ou en e-learning. En effet, le processus de digitalisation implique que les collaborateurs adhèrent au projet. Pour cela, les enjeux consistent à les préparer aux nouvelles technologies, à développer de nouvelles compétences, à revoir l’organisation hiérarchique, etc.

Pour réaliser tous ces objectifs, les entreprises n’ayant pas de budget suffisant et souhaitant effectuer leur transformation numérique ont besoin d’une aide financière. Le chèque numérique a donc été mis en place afin de soutenir l’appropriation des usages avancés du digital. Il fait partie des aides que peuvent obtenir les entreprises désirant réaliser leur évolution numérique. Il est principalement distribué par certaines régions de France pour un projet d’une durée de 2 ans. L’entreprise peut obtenir jusqu’à 50 % de son investissement. Ce chèque numérique peut avoir des appellations différentes selon la région : la subvention « Ambition PME » est distribuée par le Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, l’aide « TP’UP » est distribuée en Île-de-France, etc.

Notez que ce chèque numérique peut aussi s’obtenir dans certains cas. Si l’entreprise souhaite franchir un nouveau cap dans sa transition digitale pour accroître sa croissance sur Internet, améliorer sa compétitivité ou se doter de nouveaux équipements technologiques, elle peut bénéficier à nouveau de cette aide.

Les entreprises peuvent également être mises en contact avec des experts du digital. Ces derniers sont à même de leur offrir un accompagnement personnalisé et des conseils sur la transition technologique. Un service public du numérique a été déployé dans chaque région pour accompagner les entreprises dans leur projet. 

Ce que la transition numérique apporte aux entreprises

Une évolution numérique au sein d’une entreprise se traduit par la mise en œuvre de nouvelles stratégies et une refonte du business model. Quel est donc l’impact de la transformation digitale sur l’entreprise ? Quand une entreprise entreprend une transition numérique, elle s’attend à obtenir : 

  • un positionnement compétitif,
  • une augmentation significative de son chiffre d’affaires,
  • une meilleure productivité grâce à des équipes dotées de moyens technologiques plus performants,
  • de nouveaux canaux de distribution.

En interne, les technologies déployées obligent l’entreprise à repenser les processus métiers et la mise en relation des collaborateurs entre eux. Ce qui sous-entend de savoir comment faciliter les échanges entre les collaborateurs avec de nouveaux outils de travail. L’objectif de ce déploiement est d’optimiser les processus et les modes de management au sein des équipes.

Outre les changements en interne, l’évolution digitale peut offrir de nouvelles perspectives de business quel que soit le secteur de l’entreprise. Grâce à l’utilisation d’outils digitaux de pointe, notamment l’intelligence artificielle, l’entreprise possède une plus grande capacité dans la gestion des données pour mieux comprendre ses clients et faciliter la communication de sa marque. Alors comment la transformation digitale accélère la création de données

Dans l’écosystème numérique d’aujourd’hui, la création d’un CRM est stratégique pour le développement des entreprises. En effet, dans une démarche d’innovation, satisfaire les attentes des clients est à la fois le point d’appui et le point fixe de la transformation numérique. De plus, pour encourager l’innovation, l’entreprise sait qu’elle doit faciliter le partage des données avec ses salariés ou partenaires. L’accès aux données est en effet le premier accélérateur d’une stratégie numérique.

vie numérique en entreprise